Vincent Rames - Cant'Avey'Lot

Lait de vache à Montredon , Lot (46) Frais d'Ici de L'Isle-Jourdain      Sélectionner ce magasin

« Pour bien nourrir les hommes, il faut commencer par bien nourrir les animaux »

Vincent Rames représente la 4ème génération d’une exploitation familiale de production de lait dans le Lot. Ses 80 vaches de race Montbéliarde lui permettent de produire 600 000 litres de lait par an. En 2010, Vincent et 31 autres producteurs laitiers décident de former l’association Cantaveylot et de commercialiser leur lait sous la marque Vallée du Lot. Ils sont tous situés dans un rayon de 15 km sur trois départements limitrophes : le Cantal, l’Aveyron et le Lot et adhèrent à la démarche Bleu Blanc Cœur, certifiant d’un lait riche en oméga 3. Vincent se préoccupe beaucoup de l’alimentation de son troupeau et cherche à être autonome. Les vaches naissent sur l’exploitation et sont nourries grâce aux céréales et aux fourrages produit sur la ferme. Le pâturage de mars à octobre permet aux troupeaux de s’alimenter avec de l’herbe. Il intègre également du lin dans la ration, permettant d’améliorer le taux d’oméga 3 du lait. Un autre effet du lin qu’a constaté Vincent c’est une diminution des problèmes de santé de son cheptel. Dans l’optique d’optimiser encore plus le confort de ses vaches, Vincent installera prochainement des brumisateurs pour lutter contre la chaleur.

Le + produits : Le taux élevé d’oméga 3 permet de renforcer le goût du lait et de retrouver, comme le dit si bien cet agriculteur, « le lait d’autrefois ». Sa consommation a un effet positif sur votre santé grâce au rôle bénéfique des omégas 3 sur le taux de cholestérol et les maladies cardiovasculaires. La démarche Bleu Blanc Cœur a également un impact sur l’environnement : le lin dans la ration alimentaire des vaches permet de diminuer leurs émissions de méthane, gaz à effet de serre.

Ses secrets de fabrication

Le secret de l’association Cantaveylot, c’est la proximité des producteurs, tous sont . Le lait est collecté et embouteillé directement, ce qui garantit la fraîcheur et la qualité du lait.

Ses conseils

Vincent Rames : « Le premier conseil, c’est de le goûter ! »